Génogramme : à la recherche du temps perdu

jeudi 5 février 2015, par Emmanuel Donnet

Exemple de génogramme
Tiré du site de GenoPro

Le génogramme - aussi appelé génosociogramme - est une représentation visuelle simplifiée des relations familiales d’une personne. Il est utilisé dans certaines formes de thérapie à approche systémique [1].

Il est également utilisé dans un contexte plus médical, pour l’analyse des facteurs héréditaires impliqués dans la condition d’un patient.

L’utilité du génogramme

Dans un contexte psychothérapeutique, le génogramme permet de voir en un clin d’œil la structure familiale de quelqu’un. Il sert ainsi de support à des questionnements, réflexions et hypothèses sur la place et le fonctionnement de l’individu et ses causes issues de l’inscription dans un système familial. Il facilite la mise en relation d’éléments épars.

Ma formation et ma pratique

J’ai eu la chance d’être introduit à cette technique par Sylvie Perl, systémicienne, dans le cadre de mon deuxième cycle en formation EMTE.

Je l’utilise dans ma pratique de manière transparente comme support à des questionnements du patient.

Pour en savoir plus